Les conseils de LACERF. Clients, que faire ?

Le monde de l’auto-entrepreunariat est un monde dangereux. Vous l’avez bien vu dans les précédents articles du journal de LaCerf : ce n’est pas de tout repos de gérer son propre business et tout ne se déroule pas toujours comme prévu.

Nous le savons aussi, il ne suffit pas d’avoir une bonne idée ou un concept révolutionnaire pour créer une entreprise qui réussit. Après cette tâche difficile de création d’entreprise, il est important de se développer et rentabiliser son projet. En plus aujourd’hui la concurrence est très agressive : on se vole les clients et on doit mener des actions concrètes et efficaces pour développer sa clientèle. C’est une épreuve difficile. Cependant elle n’est pas insurmontable. Alors, que faire lorsque, concrètement, on à pas beaucoup de client.

Déjà, primordial, ne perdez pas espoir. LaCerf à déjà abordé les problèmes de motivations et de confiance en soi dans un précédent article, alors pourquoi pas aller le (re)lire ! C’est la base de la base, il faut toujours croire en son projet, son idée, son entreprise et ses créations. Le fait que vous n’ayez pas énormément de client n’est (la plupart du temps) pas en lien avec votre idée et votre projet. Gardez-bien cela en tête, que ce n’est pas votre idée qu’il faut remettre en cause, mais bien la façon de communiquer dessus.

La communication donc, est un outil vital, indispensable, pour gagner des clients. Il faut savoir parler de soi, faire parler de soi, prouver que votre idée est meilleure que celle de vos concurrents, que vos produits sont de meilleure qualité etc… C4est à vous de développer votre propre axe de communication. Le fond est aussi important que la forme, c’est à dire que ce que vous partagez pour attirer des clients est aussi important que la manière dont vous le partagez. Privilégiez le bouche-à-oreille et le contact direct, physique. Car si les outils numériques sont nombreux, ils ne valent pas le contact local avec le client car ce dernier à un pouvoir persuasif plus fort.

 

Garder confiance en soi, mettre en oeuvre les moyens nécessaire pour se faire connaitre, voilà les tâches à accomplir si on se retrouve dans la situation où on a peu de clients. Rester concentré, si le navire avance doucement, ce n’est pas qu’il est mal construit, c’est qu’il faut hisser plus de voile. En tant que seul capitaine de votre navire, à vous d’hisser les voiles et voguer vers le succès que vous méritez !

 

Et à tout(e) nos client(e)s qui nous lisent : Merci à vous d’être là !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.