L’art dans toute sa couleur

Coup de coeur artistique

Françoise Nielly s’est fait remarquer par son incroyable dextérité à manier le couteau et la peinture à l’huile. Exposant dans le monde entier, son art tente de rapprocher la technique des cubistes qui consiste à une représentation des corps en facettes et un univers pop acidulé qui s’inspire des peintures du maître Andy Warhol. Des tâches jaillissent.

Les couleurs sont vives. Des visages apparaissent dans cet enchaînement de coups et de formes. Un mélange efficace qui secoue la rétine comme un bonbon amère mais exquis.

Françoise NIELLY, par son travail sur la couleur qui déstructure et décompose les visages, se situe en filiation directe d’un Picasso ou d’un Bacon.

la vie est quelque chose de peut-être trop dur, trop triste donc je vois, je mange les couleurs et je mets toute mon énergie dans la peinture

À sa manière, qui lui est propre, Françoise Nielly refait le visage humain dans chacun de ses tableaux. Et elle le refait à coups de boutoir, à coups de couteau balafrés sur le visage. Les éclats de vie qui surgissent de ses tableaux naissent d’un corps à corps avec la toile. La couleur est lancée comme un projectile. Son énergie donne à chaque touche l’intensité d’une vibration sonore. Les taches de peinture sont des touches musicales, dissonantes et bruyantes comme la vie. Mais dans l’espace du tableau, elles s’harmonisent en un unique timbre qui, à chacun des visages, donne son âme.

 

 

 

1 Commentaire

Participez à la discussion et dites-nous votre opinion.

adri2bblogrépondre
26 février 2016 à 12 12 16 02162

Magnifique ! Beaucoup de générosité dans ces oeuvres…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.